Aide médico-psychologique (AMP)


Le rôle de l’aide médico-psychologique est d’accompagner et de soutenir les personnes en difficulté, qu’elles soient en situation de handicap ou de dépendance.

Elle relève à la fois du secteur de la santé (elle peut être amenée à prodiguer des soins quotidiens) et du social (par la mise en place d’activités incitant à la communication).

Elle intervient auprès de différentes personnes en perte d’autonomie, souffrant d’une déficience sensorielle, physique, mentale ou psychique : enfants, jeunes adultes, adultes dépendants et personnes âgées.

Comme il s’agit d’un métier situé entre l’éducatif et le soin, cela implique d’avoir certaines connaissances afin de pouvoir effectuer les gestes de la vie quotidienne : aide au lever, au coucher, à la toilette, prendre ses repas, déplacements… L’aide médico-psychologique assiste la personne quotidiennement dans des tâches simples.

Elle doit aussi être formée à la vie sociale et aux techniques relationnelles, car elle doit encourager la communication et stimuler la mémoire des patients à travers la mise en place d’activités d’éveil (sportives, culturelles ou créatives…).

Il est essentiel que l’aide médico-psychologique établisse une relation de confiance avec le patient afin de lui éviter tout isolement et de pouvoir répondre au mieux à ses besoins et désirs.

Elle évolue au sein d’une équipe pluri-professionnelle composée de personnel soignant (médecins, psychologues…) et éducatif (éducateurs spécialisés…) dans laquelle le travail en équipe est primordial.

La confrontation à des situations humaines particulièrement difficiles étant assez fréquente, la personne doit faire preuve d’une certaine résistance et savoir rester professionnelle malgré les circonstances. C’est un métier difficile qui exige une capacité à prendre du recul et de ne pas être trop émotif. Malgré une prise de distance nécessaire, l’aide médico-psychologique doit faire preuve d’une grande empathie, de générosité et être très patiente. La volonté d’accompagner les patients dans leur vie sociale implique également un bon sens du contact et une certaine créativité pour la mise en place des activités d’éveil. Une bonne communication, aussi bien par la parole que par les gestes, est indispensable.

Devenir aide médico-psychologique n’exige pas forcément un diplôme, mais il est préférable d’avoir au moins un niveau BEP/CAP ou équivalent.