Art thérapeute


Toutes les villes

Art thérapeute en France

L’art thérapie est l’exploitation du potentiel artistique dans une visée thérapeutique. Cela permet l’expression de problèmes intérieurs à travers un mode d’expression artistique. De cette façon, l’art thérapie valorise les capacités préservées des patients sur le plan physique, mental ou social.

Le rôle de l’art thérapeute est donc d’exploiter le pouvoir et les effets de l’art afin de restaurer ou maintenir les capacités d’expression, les aptitudes relationnelles et de soulager les pénalités existentielles. Pour cela, il adapte l’activité artistique et accompagne les personnes en difficulté pour restaurer leur autonomie et leur socialisation.

L’art thérapeute exerce auprès de différentes personnes en difficultés : enfants, adolescents, adultes, personnes âgées souffrant de maladie, de handicap ou en perte d’autonomie…

Chez les plus de 60 ans, on remarque que les personnes prises en charge souffrent le plus souvent de troubles liés à la maladie d'Alzheimer, Parkinson ou à la perte d’autonomie. Chez les moins de 18 ans, il s’agit plutôt de personnes atteintes d’autisme, de problèmes neurologiques, de myopathie, de cancer... Les adultes sont, quant à eux, généralement pris en charge pour des pathologies liées à un handicap moteur.

Il peut choisir de se spécialiser dans une discipline précise (musique, théâtre, danse, dessin…) ou dans le cadre d’une pathologie bien particulière (cancer, Alzheimer, Parkinson, autisme…).

L’art thérapeute fait partie de l’équipe paramédicale, il travaille en équipe pluridisciplinaire avec d’autres membres du corps médical et exerce sous autorité médicale ou institutionnelle.

L’art thérapeute doit se tenir informé et actualiser ses connaissances tout au long de sa carrière. Cela passe notamment à travers des séminaires, des formations ou encore par des travaux de recherche qu’il effectue en parallèle aux séances qu’il dispense à ses patients.

Le travail de l’art thérapeute se divise en plusieurs étapes : dans un premier temps, il va établir un état de base (physique, mental ou social, en fonction du trouble) de la personne en difficulté, avec le reste de l’équipe pluridisciplinaire. A la suite de ce bilan, il développe un programme d’intervention art-thérapeutique, propre à sa discipline, adapté au patient, dans le respect du protocole général thérapeutique ou institutionnel, des prescriptions, des règles déontologiques et de l’éthique sanitaire. Sa mission consiste ensuite à mettre en place, et adapter si besoin, ce programme d’intervention en respectant l’état général du patient et en privilégiant la valorisation de ses capacités préservées. L’art thérapeute doit conduire des actions d’évaluation art thérapeutique avant, pendant et après la prise en charge du patient. Il doit également rendre compte, tout au long du suivi, des résultats de son travail à l’ensemble de l’équipe paramédicale ou à l’autorité référente.

L’art thérapeute doit faire preuve d’une grande empathie, être capable d’écouter sans juger ni interpréter. Il doit donc être ouvert d’esprit et s’adapter face aux personnes et aux diverses situations. Il doit posséder une forte fibre artistique afin de trouver les moyens d’expressions les plus adaptés aux problèmes et à la situation de chaque patient. Curiosité et créativité sont donc indispensable pour être un bon art thérapeute tout comme une bonne compréhension des mécanismes psychologiques.

Pour exercer ce métier, il faut obtenir le titre officiel d’art thérapeute de niveau II ou être titulaire d’un diplôme universitaire d’art thérapie délivré par une faculté de médecine.