Dame de compagnie


Toutes les villes

Dame de compagnie en France

Le terme de dame de compagnie reste assez flou. En effet, le métier ne possède pas de statut officiel et sa définition peut varier.

Bien qu’à l’origine, la dame de compagnie soit là pour rompre l’isolement et distraire la personne âgée et/ou dépendante, ses tâches peuvent évoluer avec le temps. En cela, elle est une sorte de mélange entre la gouvernante et l’auxiliaire de vie.

De ce fait, les missions de la dame de compagnie peuvent être diverses et variées : tâches domestiques, administratives, ménagères… Cela peut aller de l’ouverture du courrier au pliage du linge, en passant par le rangement, faire des courses, accompagner la personne à des rendez-vous ou encore jouer avec elle à des jeux de société, organiser des sorties culturelles… La dame de compagnie est présente pour assurer tous les petits gestes anodins de la vie quotidienne qui peuvent se révéler plus difficiles à accomplir en vieillissant. Mais avant toute chose, la dame de compagnie est une présence, une personne de confiance qui veille au confort moral et physique des personnes âgées et/ou handicapées. L’idée principale est d’encourager la personne à rester engagée dans une vie sociale et active. La dame de compagnie est donc là pour partager des centres d’intérêts avec elle, avoir une conversation, l’accompagner dans des activités de loisir au quotidien, aussi bien au domicile qu’à l’extérieur.

Le programme de l’accompagnant est défini au préalable avec la personne âgée ou dépendante ainsi qu’avec ses proches. Là aussi, cela peut varier puisque la dame de compagnie peut n’être présente que quelques heures par semaine, à mi-temps ou plus.

Le métier de dame de compagnie est accessible au niveau BEP, CAP ou équivalent. Toutefois, il n’existe pas de formation spécifique pour exercer ce métier et il n’est pas nécessairement obligatoire d’avoir un diplôme.

Quelques compétences de base sont néanmoins recommandées. Parmi elles, il est important que la dame de compagnie soit au courant des premiers gestes d’urgence et de secours, qu’elle possède certaines connaissances sur les principaux handicaps et pathologies liés au vieillissement. Elle doit également avoir des notions d’entretien et de nettoyage, connaître les règles d’hygiène, de propreté et de sécurité domestique.

Confidente attentive, disponible et discrète, la dame de compagnie doit aussi faire preuve d’une grande capacité d’écoute, d’animation, avoir le sens du contact, aimer échanger, donner et partager.