Infirmière à domicile


L’infirmière à domicile a pour mission de réaliser des soins destinés à maintenir, restaurer ou améliorer la santé des personnes malades, âgées ou handicapées. Elle se déplace directement chez les patients avec l’ensemble du matériel nécessaire à prodiguer les soins. Cette prise en charge technique avec un matériel adapté permet d’éviter l’hospitalisation de certains patients et favorise leur maintien à domicile, ce qui aide à les garder plus facilement en bonne santé, au moins psychologiquement.

L’infirmière à domicile effectue tout acte que les infirmiers peuvent exécuter dans le cadre des compétences qui leur sont légalement reconnues. Elle surveille l’état des patients, l’évolution de la maladie et dispense plusieurs types de soins : de confort, de sécurité, préventifs, curatifs ou palliatifs. Cela inclut des prélèvements sanguins ou urinaires, des prises de sang, injections, pansements, perfusions, des soins de nursing comme l’aide à la toilette, les soins d’hygiène et de propreté, les massages, la préparation et la prise de médicaments. Elle est également là pour soutenir moralement le malade et rassurer les proches et la famille présents.

L’infirmière à domicile est seule auprès du patient, la plupart du temps, mais elle collabore étroitement avec une équipe pluridisciplinaire composée de d’autres professionnels de santé, d’intervenants du secteur social et médico-social.

Bien qu’étant un véritable acteur de la santé publique, l’infirmière à domicile n’intervient que sur prescription médicale, sur ordre et avec accord du médecin. Elle n’est, en aucun cas, habilitée à prendre des décisions sur le traitement d’un patient.

Devenir infirmière à domicile requiert de nombreuses compétences et qualités humaines. Parmi elles, l’autonomie, la rigueur et l’organisation mais aussi la flexibilité, l’adaptabilité et la disponibilité. Le sens du contact humain et l’écoute sont essentiels car l’infirmière à domicile doit pouvoir instaurer une relation de confiance avec le patient et son entourage. Elle doit créer un lien et établir une communication avec des personnes qui peuvent parfois être agitées, angoissées ou difficiles à gérer en raison de la complexité de leur situation. Des capacités d’observation, d’analyse, la prise d’initiatives et le sens des responsabilités sont aussi primordiaux tout comme une forte résistance physique et psychologique. En effet, l’infirmière à domicile effectue quotidiennement des tâches qui peuvent être pénibles physiquement, notamment lorsqu’il s’agit de retourner un patient, l’aider à se déplacer… Elle est confrontée quotidiennement et directement à la souffrance des patients, parfois même à la mort, d’où la nécessité d’avoir un bon mental.

Pour être infirmière à domicile, il est obligatoire de détenir un diplôme d’Etat d’infirmier. Il se prépare en 3 ans dans un institut de formation en soins infirmiers (IFSI), accessible par concours après obtention du baccalauréat. Avoir passé 2 ans en milieu hospitalier est indispensable pour devenir infirmière à domicile.